Vous connaissez probablement des amis, collègues ou membres de votre famille qui sont végétariens. D’un côté, le fait qu’ils aient décidé de devenir végétarien vous semble admirable voire courageux, de l’autre, vous vous dites que vous ne franchiriez jamais le pas. Vous aimez trop les steaks, les merguez et le porc pané pour envisager ne serait-ce qu’une minute de devenir végétarien. Cependant, vous êtes d’accord pour dire qu’il faut manger plus sain, plus équilibré, surtout pour votre santé. Alors, pourquoi ne pas lire ce qui suit et voir si, honnêtement, il vous sera possible, et utile, de devenir végétarien un jour ?

Pour quelles raisons réduire votre consommation de viande ?

Evidemment, si vous aimez la viande, que ce soit en sauce, frite, ou grillée, il vous sera difficile de vous passer complètement de viande du jour au lendemain. La première chose que vous devriez faire, c’est d’analyser votre consommation de viande tous les jours ou par semaine et déterminer si vraiment vous dépassez la quantité normale. Par semaine, un adulte ne devrait pas manger plus de 500 g de viande rouge crue (bœuf, veau, porc et canard), ce qui équivaut à 330 g de viande cuite. Mais même si vous en consommez moins que ces quantités, vous n’en tomberez pas malade. Il y a un autre aspect dont il faut tenir compte : consommer moins de viande fait du bien aussi à notre planète, c’est un fait établi. D’ailleurs, des études très sérieuses sur la question ont montré de façon irréfutable que manger trop de viande rouge (notamment) et de charcuteries favorisent l’apparition d’un cancer, dont le cancer colorectal.

Devenir végétarien petit à petit

Il vous faut commencer par diminuer votre consommation de viande, surtout la viande rouge car leur taux de graisses saturées est très élevé, des graisses responsables de maladies cardiovasculaires. Leur mode de cuisson est également en cause, que ce soit au grill, à la poêle ou au barbecue, qui nécessite toujours des graisses qui sont cancérigènes. Enfin, leur apport excessif en fer est également dangereux. En somme, si vous voulez éliminer tous les facteurs de risque de cancer, colorectal ou autres, vous avez tout intérêt à consommer moins de viande. Allez-y en douceur, sans forcer tout en augmentant petit à petit votre consommation de fruits et légumes crus, secs et cuits. Mangez de plus en plus de produits laitiers, yaourt, fromage, etc., de préférence demi-écrémés et sans crème (pour que ce soit plus facilement digeste), ils sont bourrés de calcium, nécessaire pour les os. Le poisson aussi est excellent, de même que les fruits de mer, car ils apportent des protéines animales sans les mauvais lipides ainsi que leur dose d’oméga 3, tous ces aliments possédant des vertus incontestables. Vous y trouverez les glucides, protéines, lipides, vitamines, antioxydants et oligo-éléments dont vous avez besoin. Vous trouverez plein de conseils très utiles sur https://devenir-vegetarien.net. En changeant peu à peu vos habitudes alimentaires, vous vous sentirez mieux et vous êtes déjà sur la voie qui vous mènera peut-être au végétarisme un jour.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *