La vidange de l’huile de moteur est une étape nécessaire dans l’entretien d’une voiture. L’huile récupérée après cette procédure de vidange est usagée et ne doit pas être jetée dans la nature. En effet, c’est une huile nocive qui peut détruire l’environnement. Pour éviter cela, il est possible de la recycler et de la raffiner. Vous devez dans ce cas la remettre à la déchèterie.

Le recyclage de l’huile de vidange

Chaque année en France, on enregistre pas moins de 210 000 tonnes d’huiles de vidange collectées par les centres spécialisés qui effectuent le recyclage et la raffinerie d’huiles usagées. Sur tout le territoire, environ 40 établissements ont la capacité de se charger de la récupération et de la collecte de ces huiles de vidange. On les appelle des déchèteries. En plus de ces déchèteries, il est également possible d’envoyer les huiles de vidanges au niveau des stations d’essence ou encore des garagistes. Ces derniers se chargeront alors d’envoyer l’huile usagée aux déchèteries agréées par l’État afin qu’elle soit recyclée et raffinée.
Il est à noter que l’huile de vidange est considérée comme un produit dangereux. De ce fait, lorsque vous le récupérez, il est important de la mettre dans un bidon bien fermé et bien hermétique. Le garagiste ou la station-service va ensuite verser votre huile usagée dans une cuve en métal sécurisée. La manipulation se fait toujours avec le maximum de protection. Celui qui récupère l’huile de vidange doit être équipé de gant de protection, de masque, de bottes adaptées et de combinaison. Des camions spécialisés vont se charger ensuite de l’acheminement de l’huile usagée de la station-service, ou du garagiste, à la déchèterie. Ces camions sont marqués d’une signalétique spécifique mentionnant que le produit transporté est dangereux. On les reconnait par leur plaque d’immatriculation de couleur orange. C’est seulement au niveau de ces déchèteries que le recyclage et le raffinement vont se faire. L’huile traitée et recyclée sera sans danger et remise en vente sur le marché.

L’obligation de traitement de l’huile de vidange : que dit la loi ?

En France, c’est le Code de l’Environnement dans son article R.543.3 qui régit les règles de collecte et de traitement des huiles de vidange. Cet article est appuyé par celui du Parlement et du Conseil européen suivant les directives consignées dans l’article 21 de novembre 2008 concernant la gestion des déchets et surtout la gestion des huiles de vidange. La loi française oblige les personnes qui effectuent la vidange de leur huile moteur de respecter un système de tri et de stockage strict. Ainsi, après avoir récupéré l’huile usagée, il est interdit de la mélanger avec d’autres types d’huiles ou de liquides comme l’huile alimentaire, du liquide de refroidissement, etc. En plus de bien fermer l’huile usagée dans un contenant hermétique, il ne faut pas le stocker dans un environnement humide. L’humidité peut créer des gouttelettes d’eau à la surface du récipient pouvant alors entrainer les petits dépôts d’huile jusqu’au sol. L’huile usagée peut ainsi s’infiltrer dans le sol et le polluer. C’est seulement après avoir bien protégé l’huile de vidange que vous l’emmènerez auprès du garagiste le plus proche ou directement à la déchèterie de votre département. Il faut noter que cette démarche ne vous coutera rien.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *