Les habitants des grandes villes subissent de plein fouet les conséquences du réchauffement climatique. L’omniprésence du béton ainsi que le manque d’espace vert amplifient le problème. Heureusement, il existe encore des solutions pour rafraîchir les citadins.

Rafraîchir la ville en multipliant les espaces verts

Les arbres offrent l’avantage d’apporter un peu de fraicheur. Ainsi, avoir tout un parc urbain permettrait de réduire considérablement la température en zone urbaine. Ce serait même parfait si l’espace aménagé comprend un plan d’eau. Un lac artificiel de quelques mètres carrés ou un étang de grande envergure permet de réduire la température de quelques degrés. Les habitants sont également encouragés à avoir un jardin pour que la verdure fasse partie de l’environnement urbain.

Moins polluer pour éviter l’effet de serre

Les gaz d’échappement sont les principaux responsables du réchauffement localisé. Les spécialistes parlent d’îlot de chaleur. Paris est l’une des villes les plus touchées par ce phénomène. Outre la pollution de l’air, l’écran de fumée a le désavantage de faire monter la température de quelques degrés. La solution consiste alors à mieux réguler et réduire la circulation automobile. Les alternatives comme les bus roulant aux carburants propres ou le covoiturage sont également à encourager. Puis, les climatiseurs individuels sont à réduire puisqu’ils rejettent des gaz à effet de serre.

Les matériaux de construction et d’isolation adaptés

Pour que les citadins subissent moins l’effet de l’îlot de chaleur, il faudrait réfléchir à de nouvelles méthodes de construction. Les matériaux réfléchissants tels que le verre sont à privilégier. A la différence du béton ou de la brique, ils repoussent la grande partie du rayonnement solaire. Ainsi, la température à l’intérieur des bâtiments devient plus viable. Une autre option consiste à végétaliser l’immeuble ou la maison. Les plantes qui poussent directement sur le toit ont le mérite de réduire considérablement la température intérieure. L’isolation devrait aussi être mieux réfléchie.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *