La prolifération croissante des entreprises urbaine est de nature à impacter l’intégrité de l’environnement. Ce développement qui a tendance à se tendre vers la quantité fragilise l’écosystème et empire la détérioration massive de la ressource naturelle. Un tel mode de développement engendre d’une certaine manière des incidents funestes sur l’environnement. Une production qui exploite abusivement les ressources naturelles n’est pas synonyme d’un bon développement. Une croissance économique fiable doit considérer le renouvellement et la disponibilité des ressources humaines et naturelles tant pour le présent que le futur.

Les essentiels d’aujourd’hui, le développement durable et…

Le développement durable est une notion de croissance économique et sociale qui met en faveur la préservation de l’environnement. L’exploitation massive des ressources forestières, la déprédation excessive des espèces en voie d’extinction, la commercialisation outrée des espèces de végétation endémiques sont les principales menaces des activités anthropiques sur l’environnement. D’ici dix ans, l’accès en eau potable et en alimentation saine est encore inquiétant pour nos futures générations. Il s’avère ainsi urgent d’instaurer un développement de nouveau modèle rentable axé sur la rentabilité économique, l’impartialité sociale et la viabilité sur le plan environnemental. Ce sont les trois (3) piliers d’un développement durable soucieux du besoin des futures générations et aussi de l’environnement. La solidarité, la responsabilité et la précaution, ce sont les fondamentaux d’un développement durable.

… la préservation de la nature

Il n’est richesse que d’homme, mais de nature aussi ! Il n’y a aucun développement fiable sur le long terme à prévoir sans les ressources humaines et naturelles. Ainsi, la préservation de l’écosystème que ce soit terrestre, aérien ou maritime doit être au centre de tout projet de développement. Plusieurs possibilités sont envisageables pour préserver la biodiversité. Adopter un mode de vie écolo est prioritaire dans un programme de protection de l’environnement. Pour ce faire, il importe de privilégier les produits simples, mais efficients. Prioriser davantage les articles écologiques et bios comme les ampoules solaires, les plaques de cuisson photovoltaïque, utilisation des emballages recyclable, emploi des fournitures biodégradables, etc. La disparition progressive de certaines espèces animales et végétales peut engendrer des impacts néfastes sur l’environnement.

Think Global Act Local, l’éthique de la protection environnementale

« Pense global, agir local » ce concept résume parfaitement le développement durable et la préservation de l’environnement. Les petits gestes respectueux de la nature qu’on entretient au quotidien contribuent tôt ou tard à la protection de la planète.
Une gestion rigoureuse de déchet devrait être instaurée. À nos quotidiens, ce mode de vie se traduit par le tri sélectif des déchets ménagers, tout en catégorisant les recyclables du biodégradable. Favoriser l’agriculture naturelle et planifier un plan de reboisement intensif réservent des impacts positifs tant pour la protection du sol que pour l’océan. Oui, l’océan. Le saviez-vous ? Les produits chimiques utilisés dans l’agriculture industrielle sont emportés par le ruissellement et finiront par se déposer dans l’océan et polluent l’écosystème marin. Une forte raison pour laquelle certains produits de mer entrainent une intoxication alimentaire due à l’absorption des constituants chimiques.
Donner du temps au renouvellement des ressources exploitables est important pour préserver la continuité de l’espèce. La protection et la préservation de l’environnement sont une affaire de tout le monde.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *