Selon les études réalisées par l’OMPE, personne n’est épargné par la pollution de l’air. Les origines de cette pollution est multiples : émissions industrielles, les émissions à effet de serre, les trafics aériens, les pollutions ménagères et les pollutions électroniques… Si pour certains, les effets de la pollution ne sont pas assez dramatiques, il est quand même important de s’en soucier.

Plus de 7 milliards de personnes assassinées par an

L’OMS a publié un rapport assez inquiétant concernant l’impact de la pollution sur la santé. Selon le dernier rapport de l’OMS,, plus de 7 millions de personnes meurent chaque année à cause de la pollution. Ce résultat est beaucoup plus alarmant que celui du virus du Sida et des accidents de la route. Selon les recherches effectuées par les scientifiques, les effets de la pollution sont très dévastateurs pour le système cardiaque. La pollution favoriserait les accidents vasculaires cérébraux ainsi que des pathologies cardiaques. Elle est également responsable des cancers du poumon. 70 % des maladies diagnostiquées sont dues aux effets indésirables de la pollution. Le risque et les aggravations sont démesurés.
Aucune frontière n’existe dès qu’il s’agit de la pollution, cependant, certaines régions en souffrent plus que d’autres, comme c’est le cas de l’Inde. Parmi les villes les plus polluées, du monde 10 se trouve en Inde. La pollution est devenue un enjeu de taille que certains pays doivent affronter. La consultation médicale due à la pollution ne cesse d’augmenter d’année en année. Elle est de 300 % en Inde. Selon les rapports de l’OMS, la pollution tue plis de 2 millions de personnes chaque année en Inde. Ces chiffres sont plus catastrophiques que ceux de la Chine, mais l’Europe n’est pas en reste face à la situation.

La pollution : une menace sanitaire perfide

Chaque jour, un être humain respire un mélange de gaz. En plus de l’azote et de l’oxygène, l’air s’imprègne également des particules fines et des gaz polluants. Plus de 90 % des habitants de la Terre inhalent un air non propre quel que soit le niveau de pollution de la région dans laquelle où l’on se trouve. Ce sont surtout les enfants et les personnes âgées qui en souffrent. Les personnes les plus sensibles souffrent de pneumonie. La maladie se manifeste par une importante infection du poumon, et sans soins, celle-ci peut entraîner la mort chez les enfants de moins de 5 ans. Le rapport de l’Organisation mondiale de la Santé évoque que plus de 600 000 de personnes souffrent de maladie pulmonaire à cause de la pollution en France. De plus en plus d’enfants souffrent d’asthme dans presque tous les pays développés.
On constate également une importante diminution des fonctions respiratoires chez les personnes âgées. Elles deviennent de plus en plus sensibles à la pollution au fur et à mesure qu’elles subissent une dégénérescence physique. L’exposition massive à la pollution accélère le vieillissement.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *