Sur la base du rapport publié par le ministère de la Transition écologique, la situation de l’environnement en France n’est pas du tout enviable. Quelques améliorations ici et là ont été constatées mais lorsqu’on analyse les faits un par un, la situation est loin d’être positive.

Situation inquiétante

Par exemple, l’émission de gaz à effet de serre est encore trop importante par habitant, car en 2017, elle a été à 4,9 tonnes. Côté émission de gaz à effet de serre des transports, ce n’est pas mieux. Bien sûr, les constructeurs automobiles et autres ont apporté des améliorations dans la motorisation et les performances énergétiques de leurs véhicules mais les déplacements se sont accru. Depuis 1990, les kilomètres grignotés par les Français ont 42 %, du coup, les émissions de gaz à effet de serre des véhicules sont toujours aussi élevées, voire davantage. Il en est de même pour le secteur résidentiel et cela, en raison de l’augmentation de la surface des logements qu’il faut chauffer (depuis 1990, plus de 49%!).

Que dire du réchauffement climatique ?

L’année la plus chaude en France a été 2018 et vous avez certainement remarqué à quel point les sécheresses, les inondations, les canicules et les feux de forêts se sont multipliés ces dernières années ! En l’espace de 10 ans, entre 1997 et 2017, on a enregistré plus de 10 morts par an et plus de 30 millions d’euros de dommages causés par environ 3,6 événements naturels extrêmes en France. Entre 1982 et 2015, presque toutes les communes se sont trouvées en état de catastrophe naturelle au moins une fois, notamment en raison de la sécheresse ou des inondations. Ces dégâts dus au réchauffement climatique sont visibles et vécus par tous, impossible de les ignorer car ils augmentent même d’année en année.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *