Bien isoler la maison revient à diminuer sa facture de chauffage. Si vous souhaitez isoler vos combles, vos murs ou vos planchers, sachez qu’il existe diverses aides pour financer les travaux.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique ou CITE

Ce dispositif vous permet de réduire votre impôt sur le revenu en déduisant une partie des dépenses liées aux travaux d’isolation. Le crédit d’impôt peut aller de 15 à 50% du total des dépenses. Cette aide est offerte à tous les contribuables voulant effectuer des travaux dans leur habitation principale. Il est accessible aussi bien aux propriétaires qu’aux locataires. Une autre condition s’impose, il faut que le logement ait été achevé depuis plus de 2 ans. Notez que le CITE est plafonné à 16 000 euros pour un couple et 8 000 euros pour une personne seule.

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro est l’un des dispositifs les plus intéressants pour financer vos travaux d’isolation. Grâce à ce prêt, vous n’avez pas à avancer le coût des travaux. De plus, il n’y a pas d’intérêt. Mais, pour bénéficier de cette aide, vous devez occuper le logement comme résidence principale. Le logement doit avoir été achevé avant le 1er janvier 1990. Pour bénéficier de l’aide, les travaux doivent être réalisés par des professionnels Reconnu Garant de l’Environnement ou RGE. Pour faire intervenir des artisans RGE, rendez-vous sur l’annuaire artisan RGE ou sur renovation-info-service.gouv.fr. Enfin, il faut noter que vous ne pouvez bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro qu’une fois par logement. De plus, le prêt ne doit pas excéder 30 000 euros.

La TVA à 5,5%

La TVA à 5,5% concerne aussi bien les maisons à titre de résidence principale qu’à titre de résidence secondaire. Il faut seulement que le logement ait été achevé depuis plus de 2 ans. Cette aide est octroyée dans le cadre des travaux d’amélioration de la qualité énergétique d’un logement, comme la pose, la rénovation ou l’entretien d’équipements ou de matériaux d’isolation. Elle s’adresse aux propriétaires bailleurs ou occupants, aux syndicats de propriétaires, aux locataires et aux sociétés civiles immobilières.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *