La stratégie nationale sur la biodiversité a été mise en place dans le but de limiter les pertes concernant la biodiversité. Cependant, malgré les actions louables menées, force est de constater que la biodiversité ne cesse de se détériorer au niveau national et à l’international. La SNB ou stratégie nationale sur la biodiversité a souligné quelques facteurs impactant la nature et les espèces. Ces derniers sont nombreux, mais ont aussi permis de définir les actions, suivant des objectifs bien précis.

les principaux facteurs qui menacent et qui détruisent la biodiversité

Actuellement, la crise qui touche l’environnement et qui impacte la biodiversité est le résultat de plusieurs facteurs dégradants. Parmi eux, il y a la destruction proprement dite. Il s’agit ici, de l’altération, mais aussi, du dépouillement de l’habitat naturel des espèces. Cela limite et même, réduit, le milieu sur lequel la faune et la flore peuvent se développer et évoluer en toute liberté. Ensuite, il y a la pollution. Tout est touché par ce facteur nuisible que ce soit l’air ou le sol, mais aussi, l’eau stagnante, l’eau sous terraine et même les cours d’eau, la mer, etc. Cela cause de multiples perturbation au niveau de l’environnement, impactant la vie et la biodiversité. Mais c’est aussi un facteur qui touche la santé de l’être humain. L’exploitation sauvage des espèces est un autre facteur nuisible qui cause des pertes considérables au niveau de la biodiversité. L’exploitation va a un rythme non cadencé et tellement intense, que la nature n’arrive même plus à se renouveler. Et par ricochet, on a aussi une exportation sauvage des espèces exotiques. Ce qui fragilise l’écosystème et qui amène entre autres, à un changement climatique qu’on n’arrive plus à maitriser. Tous ces facteurs sont les causes des changements climatiques actuels. Ces changements provoquent en outre, des dysfonctionnements de la biodiversité et des perturbations diverses que ce soit au niveau des saisons ou du cycle de la vie. On notera même que l’activité humaine est entrain de prendre des coups étant donné qu’on manque de terrains et de sols viables pour l’agriculture, un secteur qui assure la production de plusieurs matières premières essentielles à la consommation rationnelle de l’homme.

Les objectifs de la SNB

Face à ce désastre, la SNB contient des objectifs qui visent la réduction de la destruction de la biodiversité. En premier, elle compte assurer l’émergence et l’échange pour qu’il y ait une culture de la nature. La SNB vise également une meilleure implication citoyenne, et une mobilisation des autorités étatiques ainsi que des décideurs à tous les niveaux. Cela amène à la préservation des espèces et des êtres vivants en leur fabricant des infrastructures qui respectent leur milieu naturel et en vue de restaurer un espace où l’écosystème est viable. Dans cette stratégie, la SNB pense également assurer un investissement dans un bien durable et profitable à tous, mais aussi, faire en sorte que son exploitation soit maitrisée et équitable.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *