Le défrichement hâtif permettant d’obtenir de nouvelles terres à la production agricole, les empiétements rapides pour l’extension des usines et des routes, les recherches scientifiques et technologiques sont en général les principales activités des hommes dans le monde actuel. Bien que ces efforts et ces progrès soient flatteurs, ils laissent toujours des impacts indésirables sur notre planète.

Les conséquences de l’évolution agricole

L’Homme a réussi à installer plusieurs systèmes pour améliorer la production agricole. Cependant, l’agriculture intensive s’avère être un grand facteur de pollution de l’air. En effet, pour obtenir plus de terrain cultivable, l’homme a trouvé une idée ingénieuse d’assécher les parties humides de la terre et de pratiquer la déforestation. Cependant, ces actions restent néfastes, car elles provoquent la propagation du méthane qui est un gaz à effet de serre très toxique capable de détruire plusieurs écosystèmes. Par ailleurs, l’utilisation des engrais et des produits pesticides chimiques détruit également la pureté du sol et de l’eau. Contrairement à ce qu’on puisse penser, la technologie est devenue un grand danger pour l’agriculture, car même l’emploi des engins motorisés risque de nuire à la structure du sol.

Les conséquences de la révolution industrielle

Des études ont prouvé que la pollution de la planète terre s’est accentuée depuis la révolution industrielle. Les industries sont très contaminatrices par la propagation de ses eaux usées, de ses fumées et de ses déchets organiques. Par ailleurs, ces usines demandent également beaucoup trop de ressources naturelles, elles ont un besoin quantitatif d’eau et de matière première. Mais elles dépensent également une très grande quantité d’énergie fossile qui peut provoquer un réchauffement climatique.

Les côtés négatifs de la facilité de transport

Les voitures et les motos sont des exemples de modes de transports routiers qui sont considérés comme agents responsables de la pollution de l’air. En effet, en s’alimentant avec de l’hydrocarbure, elles peuvent proférer plusieurs gaz toxiques par leurs échappements, mais produisent également des bruits dérangeants pour l’environnement. En outre, les transports aériens et les transports maritimes sont également à blâmer, car ils engendrent plusieurs pollutions après leur passage.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *